Première : naissance de chiots jumeaux !

Première : naissance de chiots jumeaux !

Share Button

De parole d’éleveur, c’est un fait rarissime. Le 25 septembre, à Saint-Germain-L’Herm, dans le Puy-de-Dôme, une chienne de race Husky a donné naissance à des jumelles. Les propriétaires en étaient persuadés. Les tests ADN l’ont confirmé !

Pour Cindy et Sébastien Garcia, éleveurs de chiens Husky, à Saint-Germain-L’Herm, dans le Puy-de-Dôme, cela ne faisait pas l’ombre d’un doute. Haïka, une femelle de 5 ans, avait bien donné naissance à de vraies

Les jumelles Neige & Princesse

jumelles : Princesse et Neige. Ce 25 septembre, dans la portée de 9 chiots, ces deux chiennes se ressemblaient comme deux gouttes d’eau et, surtout, elle avaient partagé le même placenta. « Princesse est née la première. Toute petite, elle ne pesait que 220 grammes, elle était cachée dans sa poche. Quant à Neige, elle est arrivée peu après. Elle pesait 300 grammes et il n’y avait pas de placenta. On a tout de suite compris qu’elle avait partagé la même grande poche que sa sœur jumelle » explique Cindy Garcia .

Le même patrimoine génétique

Afin de ne pas stresser Haïka, la maman, les éleveurs n’avaient pas eu recours à une échographie pendant la gestation. C’est grâce aux tests ADN, réalisés 6 semaines après la mise bas, que les propriétaires ont eu confirmation que Princesse et Neige sont bel et bien de vraies jumelles. Un fait rarissime chez les chiens.
Pour le Dr Christian Collin, vétérinaire qui a procédé aux tests génétiques, c’est la première fois en 36 ans d’expérience qu’il constate une gémellité chez un chien. Et de préciser : « Il se peut que des vrais jumeaux soient déjà nés, mais dans une portée, cela peut passer inaperçu. Dans ce cas précis, la propriétaire s’est tout de suite rendu compte que les chiots étaient plus petits que les autres et qu’ils se ressemblaient beaucoup. Avec les tests ADN, il n’y a aucun doute. Les deux chiots ont le même patrimoine génétique ».
Finalement, Haïka aura donné naissance à 9 chiots : 4 males et 5 femelles dont deux jumelles. Tous ont depuis trouvé une famille d’accueil à l’exception de Princesse. « Quand elle est née, elle était très fragile. Nous l’avons élevée au biberon et du coup nous nous sommes très attachés à elle » indique Cindy qui a décidé de garder sa petite Princesse à ses côtés.

                                                                                                       In site internet de France 3

Share Button