Mardi, deuxième jour à la FBM

Mardi, deuxième jour à la FBM

Share Button

C’est fou ces journées qui passent à la vitesse de l’éclair !

Il faut dire que ce mardi à été une journée, encore une fois bien remplie … venez je vous raconte !…

D’abord comme je vous le disais hier, ma liste de galgos à évaluer était prête donc, de beau matin, je commence  les évaluations… Ceci dit, je savais que je serais interrompue : le mardi est, lorsque nous avons un retour, la journée dédiée au traçage de nos protégés : dernières vérifications avec la vétérinaire et oups, direction le ministère de l’agriculture. A ce moment, Negrita et Eiror sont évalués. Là  je me dis que : « ça va rouler, que j’arriverai à la fin de ma liste » … pour la fin de la journée ??… Moi aussi, il m’arrive d’être optimiste ! 😉

Ca y est, vos protégés sont enregistrés !

Je reprends les évaluations : Browna, Deza et ensuite Tigro et Rosie.Tous me donnent « du fil à retordre » : tous de vraies « machines à câlins », je fais un pas, ils font un pas…. bref, impossible de les photographier. Séance câlin, et on repart.

Depuis lundi matin, c’est l’effervescence. La FBM a été contactée afin que des galgos participent à un défiler de mode ce mercredi à Séville. Le choix des robes (des galgos) est imposé : il nous faut donc trouver celles et ceux qui auront la capacité d’ y participer. Cela veut dire des galgos suffisamment équilibrés pour traverser une foule, marcher sur podium, qui n’ont pas peur des flashs, qui peuvent passer sur des passerelles … bref, nous les avons testé hier et aujourd’hui; ça y est nous sommes prêts pour  « l’aventure » . C’est ce mercredi à 14 heures que nous prendrons la direction de Séville.  Je sais que nous serons tous un peu angoissés,  nous aurons « la boule au ventre » un peu comme avant un examen…

Je reprends les évaluations … 😉

Terron, Aurori sont dans le patio quand un appel téléphonique avertit de la présence, depuis quelques semaines déjà, d’une galga dans les rue de Los Monares. Oh elle ne crée aucun soucis : elle reçoit de la nourriture tous les jours (il faut dire qu’elle n’est pas farouche). Les enfants l’adore et seront certainement très tristes qu’elle ne soit plus là pour partager leurs jeux, mais ce serait quand même bien … qu’elle « dégage »

C’est ainsi que : alors que je fais l’évaluation de Rafa … la demoiselle de Los Monares nous rejoint.
Elle est incroyable ! Nous lui avons donné le nom de Moni (le nom : Mona avait déjà été donné). Immédiatement elle s’est sentie parfaitement à l’aise et d’ici quelques jours, elle sera sur notre site à l’adoption.

Un peu plus tard, ce sont deux chiots, frère et sœur d’infortune qui rejoignent le refuge. Nous les baptisons Anouk (le femelle cannelle) et Anael ( le mâle noir).Je crois que je vous ai à peu près tout raconter … à demain !

Share Button