Les signes qui doivent vous alerter chez votre protégé.

Les signes qui doivent vous alerter chez votre protégé.

Share Button

Signes d’alarme.

Tout comme vous, votre chien peut, hélas, tomber malade. Bien que tout problème sérieux doive faire l’objet d’une consultation chez le vétérinaire, il vous est néanmoins possible de traiter à domicile des infections mineures, telles que les tiques et les puces.

Apprendre à reconnaître les signes d’alerte et savoir ce qu’il faut faire peut vous être très utile pour prendre les décisions qui s’imposent et intervenir efficacement au cas où votre chien venait à tomber malade.

Il n’est pas toujours aisé de déceler une maladie chez votre chien et il vous faudra être attentif à toute une série d’indices pouvant signaler la présence d’un problème éventuel. Si vous constatez quoi que ce soit de vraiment anormal, ne vous fiez ni aux livres ni aux sites web pour établir un diagnostic. Consultez immédiatement votre vétérinaire.

Symptômes qui nécessitent votre attention :

  • Diarrhée Si votre chien souffre de constipation ou de diarrhée de manière permanente pendant plus de 48 heures, consultez votre vétérinaire et, si possible, emportez avec vous un échantillon des selles.
  • Vomissements répétés, éructations, éternuements ou toux. Il faut être attentif aux malaises permanents ou aux sensations d’étouffement manifestées par le chien lorsqu’il mange. Les vomissements peuvent indiquer une allergie ou une infection plus grave, en particulier chez les chiens âgés.
  • Refus de s’alimenter au-delà de 24 heures. Pour diverses raisons, votre chien peut parfois s’alimenter de manière tout à fait irrégulière. Mais si votre chien refuse de s’alimenter pendant plus d’un jour, consultez votre vétérinaire.
  • Soif anormale ou urines excessives. Une soif anormale et des urines fréquentes sont souvent des symptômes typiques signalant une maladie.
  • Gonflement ou rougeur des gencives. Des gencives gonflées ou rougies indiquent une maladie des gencives, en particulier si le chien dégage une haleine fétide. Dans les cas graves, le chien peut perdre ses dents, laisser échapper de la nourriture de la bouche et maigrir en raison des difficultés qu’il éprouve à manger.
  • Difficulté à uriner. Soyez attentif si votre chien gémit en urinant, s’il se tient dos courbé ou si vous constatez la présence de sang dans les urines.
  • Les yeux ou le nez qui coulent Les éternuements, les halètements, les yeux ou le nez qui coulent, et d’autres symptômes typiques de l’état grippal peuvent signaler des troubles respiratoires comme la dyspnée ou l’essoufflement.
  • Démangeaisons et irritations de la peau L’état de la peau est en général un bon indicateur de santé. La peau doit être douce, rose ou noire. Des démangeaisons permanentes ou une dermatite peuvent être signes d’une réaction allergique aux morsures de puces notamment.
  • Évolution progressive du poids Soyez attentifs si votre chien venait à perdre du poids de manière progressive sur une période de deux à quatre semaines, ou s’il perd du poids de manière progressive mais importante sur une période plus longue. Un gain de poids soudain peut également dissimuler une maladie.
  • Léthargie et état de fatigue général – ou simplement mauvaise mine. Si pour une raison ou une autre, votre chien ne semble pas dans son état de santé ou de vitalité normal, il est préférable de surveiller son état de plus près. 

Tout comme les humains, les chiens peuvent donner l’impression qu’ils se sentent mal, et même s’il n’y a apparemment rien qui puisse justifier cet état, il est préférable de consulter un vétérinaire si les symptômes persistent.

                                                                                                                                          By Purina

Share Button