Danger de la Saint Silvestre

Danger de la Saint Silvestre

Share Button

Dernier rush au super marché pour accomplir les dernières emplettes pour fêter dignement la saint Silvestre ! Mais savez-vous que certains achats, cachés dans votre panier peuvent être dangereux pour votre protégé ? Savez-vous que l’ambiance festive ne ravira que vous ? Et qu’à minuit, le feu d’artifice sera une épreuve pour votre compagnon à quatre pattes ?

Voici quelques danger de la saint Silvestre pour votre compagnon.

  • Les produits gras

Les produits gras seront certainement parmi les mets qui occuperont une place de choix sur les tables du réveillon : plaquette de beurre pour accompagner les huîtres et les fruits de mers, crème au beurre pour garnir le cœur de Nouvel An ou bien encore l’incontournable foie gras. Si, en petite quantité, tous ces aliments sont sans danger pour le chien, ils peuvent être responsables d’une pancréatite aiguë si le chien vient à en avaler de grosses quantités. La pancréatite aiguë est une inflammation du pancréas qui nécessite une hospitalisation du chien en urgence. La prudence est de mise avec les chiens gourmands qui ont la fâcheuse habitude de voler de la nourriture. Ne laissez jamais de plaquette de beurre entière, de bloc de foie gras, de crème au beurre sur le plan de travail de la cuisine ou sur la table de la salle à manger si votre chien est susceptible de les voler…

  • Les produits salés

Le Nouvel An fait aussi souvent la part belle aux produits très salés comme le saumon fumé, la charcuterie ou les fruits de mers. Là encore, il faut veiller à ce que ces produits restent hors de sa portée car le sel qu’ils renferment peut être très toxique pour les chiens. Deux à 3 grammes de sel par kg de poids corporel de l’animal peuvent suffire à déclencher des signes d’intoxications digestive et neurologique et 4g de sel/kg sont mortels. Bien sûr, il est tout de même possible d’en donner un tout petit peu à votre animal pour lui faire plaisir pendant les fêtes mais vous l’aurez donc compris seulement si c’est occasionnel et en toute petite quantité.

  • L’alcool et les bouchons de Champagne

Les fêtes sont aussi bien souvent l’occasion de trinquer lorsqu’on se retrouve à l’apéritif ou autour d’un bon repas. Si la modération est de mise pour les êtres humains, c’est l’abstinence qui s’impose pour nos animaux de compagnie. En effet, l’éthanol que l’on retrouve dans les boissons alcoolisées qui coulent à flot pendant les fêtes peut être responsable de sérieuses intoxications chez le chien.
Prenez soin de débarrasser les verres avant de quitter une pièce à laquelle votre chien a accès afin qu’il ne lui prenne pas l’idée de laper l’alcool qui pourrait y rester. Les chiens sont particulièrement attirés par les alcools sucrés et les cocktails à base de jus de fruits comme le punch. Le traditionnel lait de poule à base d’alcool pourrait également beaucoup leur plaire. Prudence, donc !
Prenez garde aux bouchons de Champagne avec lesquels les chiens aiment bien jouer mais qui sont responsables chaque année de nombreux cas d’occlusions intestinales…si le chien vient à les avaler.

  • Les plantes décoratives

De nombreuses plantes décoratives offertes ou achetées aux moments des fêtes de fin d’année possèdent également un potentiel toxique pour les chiens qui viendraient à y goûter. C’est le cas notamment des traditionnels houx, gui, jacinthe ou poinsettia qui décorent souvent nos foyers en périodes de fêtes. De même, méfiez-vous des couronnes de Noël qui contiennent souvent de l’if ou des feuilles d’eucalyptus. Bien que très décoratives, ces deux plantes sont également toxiques pour nos animaux de compagnie. Placez-les en hauteur, hors de portée de votre animal.
En cas d’intoxication, il faudra alors appeler sans tarder votre vétérinaire ou le centre anti-poison  afin qu’il vous indique la marche à suivre.

  • Agitation, pétards et feux d’artifice

Lorsque l’on reçoit beaucoup de monde, on peut être moins attentif à son chien. Or, l’affluence soudaine des invités peut justement s’avérer très anxiogène pour lui. L’agitation, le bruit, le bouleversement des habitudes peuvent pousser un chien à fuguer, ou provoquer chez le plus doux des compagnons des réactions agressives imprévues. Particulièrement, lors du réveillon de la Saint-Sylvestre, les pétards ou feux d’artifices peuvent entraîner chez les chiens une véritable panique. Chaque année, au Nouvel An comme au 14 juillet, ces pétards sont responsables de la perte et du décès d’un grand nombre de chiens. Fuyant éperdument le bruit qui les terrorise, ils peuvent parcourir une très longue distance et se faire renverser par un véhicule. Évitez les pétarades et, le cas échéant, soyez présents pour surveiller et rassurer votre chien !

Share Button