C’est bientôt l’hiver… je peux ranger les antiparasitaires ?

C’est bientôt l’hiver… je peux ranger les antiparasitaires ?

Share Button

La réponse est non, mais voyons cas par cas :

• Est-ce que mon chien  doit être protégé alors que nous sommes presque en hiver ?

Oui, car les parasites externes, et notamment les puces, étant donné les chauffages des habitations, sont maintenant présents toute l’année. Les puces peuvent survivre très longtemps dans l’environnement (plus que sur le chien ou le chat). La puce adulte pond en effet pendant 2 à 4 semaines en moyenne 20 œufs par jour. Les œufs se transforment en larves puis la larve s’enferme dans un cocon très résistant dont la puce émergera par la suite.
Les parasites internes (vers et protozoaires), eux aussi résistent longtemps sous forme d’œufs larvés et peuvent donc être ingérés même en hiver.

Qu’est-ce que mon chien risque si je ne le traite pas contre les parasites externes ou internes ?

Certains vers peuvent lui transmettre des puces (Dipylidium), les puces peuvent lui transmettre des bactéries (Bartonella) ; les moustiques peuvent aussi transmettre des vers (Dirofilaria immitis) mais également l’agent de la leishmaniose (leishmania infantum) ; les tiques peuvent transmettre la bactérie Borrelia burgdorferri, ou babésia (agent de la piroplasmose)…

• Qu’est-ce que je risque si je ne traite pas mon chien  ?

Je peux être contaminé aussi ! Maladie de Lyme, maladie des griffes du chat, téniasis, rickettsies, erlichiose, la tularémie…

Présence du vecteur de la leishmaniose.

ndlr: le vecteur de la dirofilariose et de la leishmaniose ne sont pas présents en Belgique.

Demandez conseil à votre vétérinaire quant au choix du bon produit.

                                  Largement inspiré d’un article paru dans Dogteur

Share Button