Bébé arrive bientôt…. Comment gérer mon chien ?

Bébé arrive bientôt…. Comment gérer mon chien ?

Share Button

Votre animal est le seul à vivre avec vous dans la maison, et un bébé doit arriver ; évidemment beaucoup de questions se posent quant à l’attitude à avoir avec votre animal et aux risques encourus par votre enfant.

Modifier les habitudes de l’animal

Si votre animal a certaines prérogatives dans la maison qui ne sont pas compatibles avec la vie avec un bébé, il faudra changer ses habitudes en douceur et surtout progressivement. Attention à ne pas bousculer les habitudes de votre animal le jour de l’arrivée du bébé, mais à installer les nouvelles règles avec anticipation.

En effet, l’animal reste un animal de meute dans laquelle une hiérarchie doit s’installer, vous devez être le « chef de meute » et votre animal se placer en bas de la hiérarchie, et surtout en dessous de bébé. Si certaines autorisations lui sont retirées lors de l’arrivée de l’enfant, l’animal prendra celui-ci comme un rival et des conflits peuvent apparaître.

Les habitudes doivent donc être posées bien avant.

Par exemple, si l’animal a l’habitude de dormir dans votre chambre ou sur votre lit, il est préférable de lui donner une place à lui lors de l’arrivée de l’enfant, à la fois pour une raison d’hygiène et de sécurité. Préparez-lui donc un petit coin bien à lui, dans le salon, la cuisine… un coussin ou un panier qui sera son petit territoire et où il se sentira à l’aise. Habituez-le à y aller régulièrement dans la journée, puis à y passer la nuit. Ce changement doit s’effectuer plusieurs mois avant l’arrivée de l’enfant afin que cela soit bien acquis par l’animal.

De même, il est préférable que l’animal ne soit pas avec vous autour de la table lors des repas ; il risque ensuite de s’installer sous la chaise de votre enfant (il y a toujours quelque chose à ramasser !). Cela évitera que l’animal n’ingère quelque chose qui ne lui est pas destiné et qui pourrait nuire à sa santé, mais cela évite qu’il soit toujours à l’affut de ce que l’enfant a dans les mains (quand il commence à gambader et que ce qu’il a dans les mains est à la hauteur de l’animal). Isolez donc le chien pendant les repas, faîtes-lui comprendre qu’il doit rester à sa place.

Plusieurs exemples montrent qu’il est important que l’animal ait son panier et sa couverture, qui sera à la fois son refuge et l’endroit où vous l’enverrez lorsque sa présence n’est pas souhaitée ; cet endroit étant son territoire, il ne le prendra pas mal quand vous déciderez de l’y envoyer. Mais cette adaptation doit se faire de façon progressive, et surtout bien avant l’arrivée de bébé.

Sociabilisation de l’enfant et l’animal

Le contact entre l’animal et l’enfant est bénéfique mais doit se faire de façon raisonnable et encadrée afin que la relation soit sûre et agréable. De nombreux accidents impliquant des enfants face à des animaux viennent d’une mauvaise information des maitres.
Un animal bien éduqué doit avoir une relation de « soumission » vis à vis de l’humain et même de l’enfant, et tout phénomène d’agression doit être inhibé par cette « soumission » à son maître. Mais votre animal peut être le plus doux et le plus gentil possible, il restera toujours un animal et il ne devra en aucun cas être laissé seul avec l’enfant.

Si vous avez l’impression que votre chien « protège » votre enfant, cela signifie qu’il s’est placé au-dessus de lui dans l’ordre hiérarchique et cela risque d’être source de tension et de conflits quand l’enfant grandira. Il est donc de votre responsabilité d’éduquer votre chien, de le sociabiliser et de surveiller tous les contacts entre enfant et animal.
Mais il est aussi important d’apprendre à l’enfant à se comporter avec un animal. Il lui faut apprendre à avoir des gestes doux, à respecter l’animal en lui expliquant qu’il ne doit pas taper, tirer les poils, grimper sur son dos… Attention à votre propre comportement car votre enfant apprend essentiellement en vous regardant et vous imitant. Le respect entre l’animal et l’enfant doit être réciproque.

Quelques règles de bases :

  • L’animal ne doit jamais être seul avec un enfant.
  • L’accès à la chambre de l’enfant ne doit pas lui être autorisé.
  • Apprenez à l’enfant le respect de l’animal, ne lui autorisez aucun geste violent ou brusque.
  • L’enfant doit respecter le lieu de couchage du chien, ainsi que ses gamelles.

Demain, nous verrons quelles précautions prendre quand enfant et chien cohabitent.

Share Button