Aujourd’hui chez…Fany

Aujourd’hui chez…Fany

Share Button

Suite à notre appel cet été de témoignages d’adoptants, je vous livre le témoignage de Fany, la galga.

Bonjour à tous, je suis Fany arrivée de Séville le 29 avril 2017, je partage la vie, la maison, le divan et le jardin de Serge et Ariane à leur plus grand bonheur.

Ma journée commence par quelques coups de pattes sur la porte de la cuisine :  » Debout j’en ai assez d’être seule » Généralement on m’ouvre rapidement et c’est la grosse fête je saute, je lance mes peluches, je mordille et je fais de gros câlins. On me donne mon comprimé pour mon cœur et là je dois attendre trop longtemps à mon goût avant mon premier bol de croquettes, du reste les Seigneurs Félins passent avant moi pour leurs gamelles, ils hurlent et miaulent, me frôlent et me chatouillent le ventre de leur queue en passant sous moi, je précise que c’est le seul moment « d’intimité » avec eux, le reste de la journée ils me tiennent à distance et je m’en méfie.

Petite sortie au jardin, si l’herbe est humide et s’il pleut, inutile d’espérer me voir dehors avant 10 h.
C’est le moment du petit déjeuner, miam je m’assieds bien droite attentive à tout en attendant un petit bout de fromage avec mon second comprimé que je recrache parfois pour retenter ma chance et mon petit morceau de toast bien croquant c’est un véritable délice du reste le bruit du toast qui croque m’attire immédiatement.

En fait, j’assiste à la préparation de tous les repas, allongée entre l’îlot central et le plan de cuisson, on m’enjambe à chaque déplacement dans la cuisine, séance de step obligée grâce à moi on garde la forme.
Généralement je fais quelques tours de jardin, histoire d’entretenir les sillons creusés dans la pelouse et d’agrandir le réseau puis je me repose au bureau pendant que Serge travaille.

Ensuite souvent on me met mon collier rouge, signe de distraction, promenade ou parfois restaurant, j’adore y aller, souvent on m’admire, on s’intéresse à moi, à mon histoire. Parfois c’est shopping en ville, je n’y suis pas très à l’aise, on me dépose chez une amie qui me gâte beaucoup, chez elle je joue à monter et descendre les escaliers car ils sont super larges avec un tapis épais c’est vraiment très amusant et agréable. J’ai oublié de préciser que je déteste rester seule à la maison, l’état des portes et des carrelages en témoignent, alors je vais partout où ils peuvent me prendre avec eux, si c’est impossible je vais pour un jour ou deux au « Club » plein de copains, de grands enclos pour courir, je les laisse tous sur place le long des grillages et Denis aux petits soins pour moi, il m’appelle Fany Vavavoum.

Deux ou trois fois par jour je sors mes peluches Nounours et Zabou, j’ai aussi une fausse fourrure et je joue à l’attraper comme un …..lièvre.
Ariane lance et je rattrape en courant comme une folle, parfois Doudou chat se cache derrière un buisson et quand j’arrive il ne fait pas « Bouhhh » mais « Pffrrrr » cela me fait repartir de plus belle et même aboyer, il arrive aussi à Doudou chat de me poursuivre il peut toujours rêver….

Je fais aussi de belles promenades dans le bois à quelques pas de chez moi, toujours attachée bien entendu et attentive au moindre bruit, on n’avance pas très vite car il y a tant d’odeurs à identifier. D’autres jours je préfère me balader dans les rues et sentiers des environs on y rencontre des amis à quatre pattes, certains sympas d’autres moins ou pas du tout, si ça arrive les aboyeurs agressifs souvent minuscules du reste.

Je vais aussi souvent à Bruxelles, j’adore la voiture à l’arrière toute la banquette pour moi, nous allons chercher les petits à l’école, quelle joie de voir tous ces enfants. Un jour une petite fille a dit à son papa en me voyant : « Elle est tellement belle que je vais m’évanouir « Ariane a retenu la phrase. Et quelle joie de revoir mes petits on joue au foot Felix et moi.
Quand il y a des amis à la maison je joue à merveille mon rôle de chien modèle, je fais la fête car je les reconnais, je fais mon show au jardin puis sage, douce et calme pour parfaire l’image des merveilleux galgos.
Ma journée se termine sur le canapé qu’il me faudra quitter à regret pour le dernier tour de jardin avant de passer la nuit sur ma couette.
Je suis heureuse, je rends heureux ceux qui m’entoure grâce à la FBM qui m’a recueillie, Patricia qui m’a passé le collier rose du Saint Graal, toute l’équipe de FGR qui a organisé ma venue en Belgique et je les remercie.
Fany

Share Button