À quoi ressemblaient les chiens il y a 4.000 ans ?

À quoi ressemblaient les chiens il y a 4.000 ans ?

Share Button

La science nous avait déjà offert des reconstructions faciales d’hommes du néolithique.

Cette fois, elle s’est intéressée à celui qui, déjà à cette époque, semblait être le meilleur ami de l’Homme : le chien. Et elle nous propose une toute première reconstitution médico-légale de sa tête.

C’est en 1901 que des ossements appartenant à pas moins de 24 chiens ont été découverts du côté du cairn de la colline de Cuween (Écosse). Des ossements qui auraient été déposés là par rituel.

Des ossements qui ont servi à des chercheurs – aidés d’une artiste médico-légale – à reconstituer en 3D, la tête de l’un de ces chiens d’antan.

Son âge est estimé à quelque 4.000 ans. Et ce sont d’abord des scientifiques de l’école vétérinaire de l’université d’Édimbourg (Écosse) qui ont examiné son crâne au scanner. Pour en produire ensuite une impression 3D qui a été confiée à Amy Thornton, une experte de la reconstitution faciale. C’est elle qui a façonné les muscles et la peau du chien à partir d’argile avant de recouvrir l’ensemble de poils. « Un défi personnel, car nous n’avons que peu de données relatives à la profondeur des tissus sur un crâne canin », explique-t-elle.

Voici le modèle de tête de chien créé par les chercheurs à partir d’un crâne retrouvé du côté du cairn de la colline de Cuween (Écosse). © Historic Environment Scotland
  • En apprendre plus sur les Hommes

La taille d’un grand border collie – ces fameux chiens de berger au pelage la plupart du temps noir et blanc – et les traits d’un loup gris européen : voilà donc à quoi devaient ressembler les chiens du néolithique tardif. « À cette époque, les chiens tenaient déjà une place de choix auprès des Hommes. Ils étaient tantôt animaux de compagnie, chiens de garde ou même peut-être déjà, chiens de troupeaux », raconte le docteur Steve Farar.

Et en apprendre plus sur les chiens qui les accompagnaient devrait aider les chercheurs à mieux comprendre les mœurs des humains qui vivaient autrefois sur la colline de Cuween. Une peuplade « ingénieuse et sophistiquée » qui se considérait peut-être comme des « hommes-chiens ».

In Futura-Sciences

Share Button