10 bonnes raisons de renoncer à adopter un galgo

10 bonnes raisons de renoncer à adopter un galgo

Share Button

1. Brossez un chien vous pèse.

Oui, les galgos perdent leurs poils. Certes ils sont fins et courts et facile à entretenir mais il est faux de croire qu’ils ne perdent pas leurs poils. Cette perte n’est pas spectaculaire mais si brosser un chien est une corvée, l’adoption n’est pas pour vous.

2. Votre jardin est digne de figurer dans « Jardin & Loisirs »

A moins de disposer d’un immense jardin où vous pourriez réserver une partie à votre galgo. Il faudra bien accepter quelque désagréments …les galgos adorent courir et leurs sprint pourraient bien laisser des traces dans le jardin. Ils se prennent parfois pour des terrassiers et ils leur arrivent de creuser des trous. Sans oublier leurs déjections et autre mictions qui jaunissent le beau gazon anglais… Si vous n’acceptez pas ces désagréments, l’adoption n’est pas pour vous.

3. Votre intérieur est important à vos yeux.

Même le chien le mieux éduqué au monde peut tomber malade. Et si tel est le cas, il ne se dirigera pas vers la cuisine ou la salle de bains parce qu’elles sont carrelées s’il a un besoin urgent. Il appréciera le degré d’absorption ainsi que la douceur du tapis. Même un chien aussi élégant que le galgo peut vomir, avoir la diarrhée ou connaître des problèmes de flatulence. Avoir un chien parmi des meubles coûteux, des tapis précieux ou un intérieur très « fragile », pourrait avoir des conséquences néfastes. Si vous ne supportez pas la saleté, les poils, si adorez un intérieur riche de meubles précieux et bibelots fragiles et délicats, l’adoption n’est pas pour vous.

4. Votre lit et vos fauteuils sont « exclusifs ».

Si la pensée que votre galgo puisse s’installer dans un fauteuil ou sur votre lit vous dégoûte, alors le galgo n’est pas le chien que vous recherchez. Ils ne sont pas fait pour passer la journée dehors, entre autre parce qu’il ne dispose que d’une fine couche de graisse pour les protéger du froid. Et puisque leur ossature est très fine, ils préfèrent un sous-sol doux et confortable. C’est pourquoi, ils repèrent très vite les divans, fauteuils et autres canapés ou lit. Mais avec patience et fermeté j’ai réussi à ne pas tout leur céder.

5. Vous ne pensez que carrière et avancement.

Le galgo est un animal social qui a besoin d’être stimulé physiquement et mentalement. Les galgos ont beau être des animaux calmes et aimables, ils ont besoin qu’on les éduque. La relation de confiance et de communication n’est possible que si vous passez du temps avec votre galgo. Si vous avez des enfants et que vous consacrez tout votre temps libre à assister à leurs activités ou si vous ne pensez qu’en terme de carrière et que 12 heures de travail sont pour vous affaires courantes, l’adoption n’est pas pour vous.

6. Vous pensez enfant + chien = le couple idéal.

Les galgos sont des chiens délicats, ils ont la peau très fine qui se déchire facilement. Ils peuvent facilement se faire mal au contact d’enfants jouant de manière rude. Le galgo a un caractère calme et se plait dans un environnement serein. Il vaut mieux éviter d’en adopter si vous avez des enfants très actifs ou de très jeune âge. Il est plus intelligent de remettre l’adoption d’un chien adulte à plus tard, quand les enfants auront atteint un âge plus raisonnable.

7. Vous pensez à changer de vie.

Les gens déménagent, changent de travail, ont des bébés, se séparent, l…Si vous êtes plus ou moins sûr que votre chien ne fera pas partie de votre vie pour toujours, l’adoption n’est pas pour vous.

8. Vous pensez qu’un chien c’est solide

Les galgos sont fragiles, ils ont peu de graisse, une ossature délicate et une peau fragile. Il faut donc les protéger contre les températures extrêmes et les traiter avec douceur.
Les lévriers sont vifs comme l’éclair et rien ne les arrête. Ils sont très indépendants, entreprenants et parfaitement capable d’accomplir des prouesses. Tenez le bien en laisse et clôturez votre terrain… si ces petits travaux vous rebute faite- les faire ou l’adoption n’est pas pour vous.

9. Vite, il me faut mon galgo !

Ne prenez en aucun cas un chien chez vous parce qu’il vous fait pitié, parce qu’il est à la mode ou parce que vous avez rencontrez notre équipe en sensibilisation… Prenez le temps de réfléchir à l’acte que vous allez poser.

10. Je me sens seul(e)…
Renoncer à l’adoption si c’est votre seule motivation car il sera bien encombrant lorsque vous rencontrerez l’homme ou la femme de votre vie.

Share Button